retour accueil La  Troupe Les Spectacles Calendrier Espace PRO Encore plus ? Contactez-nous

Plus d'infos sur THOMAS PARLE D'AMOUR :



photo1Je ne sais pas pourquoi, ce que j'aime le mieux au cirque, c’est l’entraînement.

Quand je dis — Je ne sais pas, je mens un peu. En fait, je crois que je suis plus ému de ces moments où l’artiste ne sait pas encore faire, où il essaie, où il tremble, où il pousse des petits cris.

Et parfois un spectacle, en essayant de gommer ces maladresses, gomme en fait une de ses beautés.

Sans doute ce qui fait l’éclat d’un artiste (et a fortiori d’un artiste de cirque), c’est cette articulation périlleuse entre l’approche de la perfection et le fait de savoir offrir ses imperfections à ceux qui le regardent...

Thomas est un danseur et par chance, l’idée qu’il puisse être un danseur ne l’effleure même pas. Son corps raconte. Mais il y a aussi en lui quelque choses du griot africain, ce qu’il nous dit, il nous le dit comme à des frères.

Dès les premières répétitions, c’est la qualité de son regard qui m’a saisi. Ses exploits ne l’enferment pas dans une solitude. Avant tout, il partage. C’était trop rare pour ne pas en faire le terreau du spectacle.


Alors, en parlant d’amour, il retrouve les origines du cirque et plus généralement de tout spectacle. Jouer d’abord, jouer comme un gosse, avec la même ardeur vitale, partager ensuite avec nous des secrets, et les partager comme on partage une galette, enfin, accepter de se charger avec fragilité de l’héroïsme de celui qui est venu se montrer nu, au milieu de la piste, comme au milieu d’une arène, en acceptant en même temps de ne pas cacher sa propre lumière.


Gilles Cailleau.

thomas et les autres

Thomas parle d’amour est une coproduction Attention Fragile / Cheptel Aleïkoum

Pour savoir où il se joue, il y a le Calendrier

L'histoire de ce spectacle

La Fiche technique


Retour Accueil
© ATTENTION FRAGILE. 111, Bd Baille 13005 Marseille - - 06 222 01 988