DSC_1121.jpg
laboitedepandoretexte.png

La Boite de Pandore c’est comment arriver à raconter 14 années de silence, une adolescence broyée par des violences sexuelles, mais aussi l’avant et surtout l’après, comment trouver l’issue à cette histoire.

Combattre la mise sous silence en parlant de la douleur avec douceur et poésie : c’est le programme politico-poétique porté par Marion Coulomb avec Pépita Car à la mise en scène.

 

Seule en scène, avec une corde lisse, des lancers de couteaux et une guitare électrique, elle narre, par fragments, son histoire : le procès, son enfance, l’âge adulte.

Elle se sert du cirque et de son corps pour dire. Dire ses combats intérieurs, dire l’envie de son corps de se venger, dire ce que l’on ne dit pas. Elle cherche aussi la sortie pour cette vie d’après, où tout est encore possible, celle qui fait qu’on reste debout, vivante, à n’importe quel prix.

Au-delà de la performance, ce spectacle agis comme une libération universelle. Ouvrir la boite de Pandore pour que le silence ne règne plus et que la honte change de camp. 

 

Soutiens : Latitude 50 Pôle des Arts du Cirque et de la Rue (Be) - La Chartreuse , centre national des écritures du spectacle (30) / La Saison Gatti (83) - Le Pôle scène conventionnée d’intérêt national (83) - Scène Nationale d’Aubusson Théâtre Jean Lurçat (23) - Le Prato Pôle National Cirque (59) - CIRCA, Pôle national cirque, Auch (32) - Cirque Jules Verne Pôle National Cirque et Arts de la Rue (80)- Le Prunier Sauvage (38) - Coopérative de Rue de Cirque Paris 2R2C (75) - Le Pôle Nord , Agence de Voyages Imaginaires (13) - La Cité des Arts de La Rue - Générik Vapeur (13) 

Ecriture et interprétation : Marion Coulomb

Mise en scène et photographies : Pépita Car

Regard mise en scène : Gilles Cailleau

Régie son / lumière / plateau : Pauline Parneix

Costumes et accessoires : Magali Leportier

Co-création univers sonore : Thomas Caillou

Concepteur portique : Franck Breuil